« Cahier d’un retour au pays natal » d’après Aimé Césaire

Tarif : Entrée libre

Poème fondateur de l’œuvre d’Aimé Césaire, le « Cahier d’un retour au pays natal » est fermement enraciné dans la réalité des Antilles françaises de l’entre-deux-guerres. À cette époque, la France et l’Europe régnaient en maîtres sur leurs empires coloniaux. À cette époque, les thèses racistes du diplomate et écrivain français, le comte de Gobineau, sur l’inégalité des races nourrissaient la philosophie du IIIe Reich. À cette époque, des Noirs mouraient devant des hôpitaux américains réservés aux Blancs qui refusaient de les soigner. À cette époque, Joséphine Baker déposait sa ceinture de bananes. À cette époque, Aimé Césaire, Léopold Sedar Senghor et Léon Damas inventaient la négritude et rendaient à la femme et à l’homme noirs leur dignité d’êtres humains. Le « Cahier d’un retour au pays natal » s’inscrit dans cette époque.

Une présentation théâtrale du célèbre texte d’Aimé Césaire avec Jacques Martial (concept et comédien), Pierre Attrait (décor), Jean-Claude Myrtil (éclairage et son), Tim Greacen (assistant pour la version anglaise)

Spectacle proposé dans le cadre de la commémoration de l’abolition de l’esclavage

Durée : 80min environ

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×